Stage Naissance Renaissance


 

Stage "Naissance / Renaissance"  

Prochaine date (voir agenda)

 

(Le formulaire d'inscription est situé après programme du stage)

 

Le fœtus possède de grandes facultés très précocement au cours de son développement. Tous ses sens sont en éveil et il a cette étonnante capacité de mémoriser ses expériences sensorielles. Tous les événements traumatisants (stress vécus par la mère, hostilité pouvant se manifester par l’avortement) sont donc mémorisés dans toutes les parties de son corps.

 

Des mécanismes de défense sont créés, souvent inconsciemment, pour faire face à aux traumatismes de la gestation, de la naissance et du début de la vie. Ces mécanismes peuvent resurgir sous différentes formes et se répéter au cours de son histoire adulte. Ils entraînent des zones de fragilité et préparent au caractère de la personne en devenir. Un conflit actif à une certaine époque laisse toujours ses traces, notamment sous la forme d’une rigidité. Ces rigidités sont appelées « cuirasses caractérielles ». Elles protègent l’individu contre le déplaisir mais également contre les capacités de plaisir.

 

Lorsque les traumatismes sont trop importants, les fonctions sensorielles et la sensualité sont altérées induisant de fait une diminution des capacités de jouir de la vie, de la sexualité et parfois l’impression de ne pas avoir droit au bonheur. Cela peut aller plus loin en atténuant la capacité d’aimer, de se sentir lié à son prochain. Selon la blessure subit, cela peut mener jusqu’à d’autres comportements extrêmes tels que tourmenter autrui par plaisir (avoué ou pas) ou encore d’être complètement indifférent à tout ce qui pourrait se passer, et n’être plus qu’un automate semblant fonctionnel dans la société.

 

La science nous a permis de faire des progrès considérables dans tous les domaines de la natalité mais elle est aussi parfois sujette à polémique. Nos sociétés civilisées favorisent quelques fois des techniques discutables en oubliant le lien primordial avec la mère et le respect du rythme de chacun et notamment celui du fœtus et du bébé (accouchement provoqué, césarienne sans raison, pratique sur des corps morts, bébé prématuré, mise en nursery du bébé immédiatement après la naissance …). La situation est bien plus désastreuse encore dans les pays du tiers monde (infanticide…).

 

Le travail sur la naissance est né de toutes ces constatations ainsi que de nombreuses années d’expérience dans ce domaine.

 

C’est un travail permettant le relâchement psychique, organique et spirituel des traumatismes de naissance nous empêchant d’être nous-mêmes et nous conditionnant dans un schéma de vie. L’énergie alors libérée nous permet d’acquérir plus de conscience de notre chemin de vie. Il se réalise à l’aide d’une préparation corporelle, d’un rêve éveillé puis d’une mise en scène de la période de gestation et de l’accouchement.

 

La naissance est souvent le traumatisme corporel le plus important de notre vie, l’un des moments les plus stressant où notre corps a bloqué et emmagasiné un maximum d’énergie pour survivre. Libérer ces énergies nous permet de retrouver une capacité à ressentir jamais connue jusque alors.

 

 


DÉROULEMENT DU STAGE


 

1er JOUR : ÉTAT DES LIEUX ET PÉRIODE DE GESTATION

 

L'état des lieux et l'engagement de confidentialité

Le respect d’autrui, sous toutes ses formes, est une condition évidente à la participation aux stages de l’Ecole de Vie 4 de Cœur. Tous les stages démarrent par un tour de table au cours duquel un engagement éthique et déontologique est prononcé par tous les participants, animateurs thérapeutes, assistants et stagiaires.

Il est important de faire un état des lieux afin d’accompagner au mieux les personnes au cours de ce stage ainsi qu’au début de la formation de l’École de Vie 4 de Cœur. Cela nous donne un point de départ individuel et nous permet ensuite de mesurer l’évolution pour chacun. Nous utilisons pour cela plusieurs outils :

 

Les 5 piliers

Il s’agit de faire un point actuel sur l’état de son corps, son état d’esprit, les difficultés vécues dans la famille, dans ses finances et son rapport à la société. Il est demandé d’écrire cela pour en conserver une trace. Un retour sera effectué en groupe. Pour des raisons d’intimité, celui-ci n’est pas forcément complet et détaillé. Chacun ayant son libre arbitre pour informer les autres de sa situation.

 

Les dessins

C’est un excellent support de visualisation afin de mesurer les changements qui sont intervenus entre le début et la fin du stage. Dans les dessins, la partie inconsciente émerge et envoie des messages sur les priorités à traiter. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un souvenir de la gestation pour faire un dessin à ce sujet.

Plusieurs dessins sont demandés représentant la période de gestation, la naissance, la personne telle qu’elle se voit actuellement, la personne telle qu’elle se voit dans le futur.

 

Rêve éveillé sur la période de gestation et la naissance

Le rêve éveillé dirigé est une méthode qui permet d’accéder au matériel de l’inconscient, là où résident toutes les mémoires de la personne depuis sa conception. Il se réalise en plusieurs étapes : relaxation, entrée par une porte dans l’inconscient et recherche d’informations sous forme d’images et de symboles qui se présenteront à la personne.

Dans ce rêve éveillé dirigé, il s’agira de faire un état des lieux de la relation mère-enfant, de descendre dans la partie inférieure du corps, l’utérus et de visualiser comment celui-ci se présente. Ce rêve éveillé dirigé va jusqu’à la sortie du corps de la mère, la naissance.

 

 

LA PÉRIODE DE GESTATION

Expérience en milieu aqueux

Ce milieu permet de retrouver l’espace restreint du ventre de la mère. C’est une invitation dans l’eau chaude afin de réveiller les mémoires corporelles de la période de gestation. La personne est portée par les autres, bercée et guidée. Elle perd la notion de la pesanteur ainsi que celle du temps. Elle entend des bruits à travers l’eau comme ce fut le cas pour le fœtus. Cela induit des réactions corporelles de nettoyage pour cette période.

 

Respiration consciente sur la naissance

Cette respiration basée sur l’inspiration permet à l’énergie vitale de se manifester, de libérer des émotions et de faire émerger les blessures qui sont restées bloquées à ce niveau. Elle est accompagnée d’un enchaînement musical qui créé un lien puissant entre le souffle, le corps, l’esprit et l’âme. Le son guide les sensations, les images intérieures, donne une note de couleur vibratoire à cette expérience sensorielle.

La période de gestation y est largement développée. Le corps s’exprime par rapport à ses anciennes souffrances et c’est un réel nettoyage corporel qui s’effectue. Pendant cet exercice, la blessure d’incarnation et de séparation est également abordée.

 

 

 

2ème et  3ème JOURS : PREMIÈRES NAISSANCES

Il s’agit maintenant de réaliser tout le déroulement de la gestation et de la naissance par des mises en situation. Les personnes se retrouveront par groupe de 3.

 

Au départ, les parents conçoivent leur enfant ensemble dans l’amour et la joie. Cette conception sera représentée par un massage où chaque « parent », par le contact corporel, créera le corps de l’enfant.

 

Par la suite, la personne vivra dans le corporel, la gestation puis le passage de la naissance.

 

 

 

3ème et  4ème JOURS : DEUXIÈMES NAISSANCES

Suite aux premières naissances, de nombreuses choses sont à nettoyer, des liens à couper afin de pouvoir faire la naissance « idéale ». Un accompagnement musical aide dans ce sens.

 

La musique, le chant de la terre sont là pour nous guider, nous inspirer, nous faire vibrer, nous enchanter. Le son pénètre nos cellules, vibre jusque dans nos os. Sa structure rythmique s’inscrit dans le temps et l’espace et s’accorde avec les géométries sacrées de la Nature comme les végétaux, les animaux, les planètes, les éléments (eau, terre ; feu, air, éther), nos cellules.

 

Un 2ème passage est proposé pour que la personne puisse vivre sa naissance « idéale ». Après le 1er passage, elle connaît ce qui lui a manqué et qu’elles ont été ses plus grandes souffrances. Afin de corriger cela, elle va préparer sa nouvelle naissance au mieux et vivre une véritable renaissance. 

 

Des sons naturels (battement du tambour, bol de cristal, voix) favorisent le « passage », la libération. Le rythme, plus ou moins soutenu selon l’énergie, la vibration du moment  et des êtres dynamisent le processus, ou apaisent, fluidifient etc…La musique conduit le corps à s’exprimer en toute liberté dans la magie de l’instant présent.

 

Le travail sur le regard sera accentué lors de ce 2ème passage. Lorsque l’enfant naît, il est accueilli par le contact corporel et par le regard bienveillant et plein d’amour de ses parents. Il arrive souvent que ceci n’ai pas lieu. Le manque d’accueil visuel, n’invite pas l’être à s’incarner véritablement. Cela peut induire les structures schizoïde ou dépendante.

 

Dans cet exercice, les personnes sont par 2 : l’une étant le bébé et l’autre la mère. La mère regardera son enfant en étant suffisamment proche. C’est un travail extrêmement réparateur. Le regard étant la porte de l’âme, c’est souvent une connexion d’âme à âme qui s’établit.

 

 

 

5ème Jour : RÉGULATION ET BILAN

Un massage de régulation sera échangé entre les personnes afin de les aider dans leur intégration.

 

Suite à ce massage, ce sera le temps du bilan. Il sera effectué avec de nouveau des dessins sur l’être aujourd’hui et l’être de demain avec des comparaisons sur les premiers dessins. Des retours seront demandés sur l’ensemble du stage.

 

A la fin du stage, un élixir est offert pour accompagner le mouvement créé, aider à la renaissance. L’élixir est un support énergétique et subtil transféré dans la matière, L’EAU.

 

C’est un compagnon pour les jours qui vont suivre le stage, comme un prolongement de ce moment fabuleux, unique qu’est la Naissance à la Vie.

 

L’élixir est une teinture de conscience liquide, imprégné des énergies de la Terre Mère et du cosmos, de minéraux et pierres précieuses, de végétaux, avec la participation  lumineuse des Esprits de la Nature. C’est une substance  vibratoire élevée qui entre en résonance avec les cellules afin de les harmoniser.

 

La préparation est canalisée intuitivement  en fonction des groupes de personnes à chaque stage. Elle est ensuite personnalisée par son dosage dans une fiole pour chacun.

 

 

 


Inscription au prochain stage

Naissance - Renaissance


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


Témoignages


LE CAS DE B… (Homme)

«  Le travail de la naissance m’a permis de passer un autre cap. Je vivais avec une femme mais c’était encore ma mère à travers elle. Ma sexualité était très problématique avec elle car elle avait un blocage vaginal. J’ai appris dans le revécu de naissance d’où me venait ma libido. C’est un legs de mes deux parents, une force de vie que j’ai retrouvée dans le ventre de ma mère. C’est la base de ma sexualité actuelle. Je suis passé à la relation Homme Femme. Mon caractère tend maintenant vers la génitalité. Je suis beaucoup plus élastique. Mes sensations corporelles ont été multipliées. » 

 

 

 

LE CAS D’A. (Femme)

«Je suis une enfant désirée par mes deux parents. IL y avait beaucoup d’amour entre eux et la sexualité était assez forte. Mon père est très sexuel et ne s’en cache pas. Ils se sont séparés quand j’avais 7 ans et je n’ai pas revu mon père pendant 1 an. Je n’ai plus de souvenir de cette période car c’était trop douloureux pour moi. Ma mère est tombée amoureuse d’un autre homme avec lequel nous avons vécu 7 ans. A la fin de cette période, la relation se dégradait beaucoup entre lui et ma mère et il y avait beaucoup d’agressivité. IL a commencé à me faire des attouchements sexuels à 14, 15 ans. J’ai tout fermé en moi. J’ai pris 10 kg, j’avais des boutons plein le visage et je me suis courbée au niveau du dos pour protéger mes seins. Lorsque ma mère l’a appris, nous sommes parties immédiatement. Je n’ai plus eu aucune sexualité jusqu’à 20 ans. Tout semblait mort à l’intérieur. A 20 ans, les relations ont commencé mais les sensations et l’envie n’étaient pas très présentes. Le travail de la naissance a été très fort pour moi. Je me suis revue dans le ventre de ma mère. J’avais beaucoup de plaisir à m’amuser avec l’eau autour de moi. Je suis sortie assez rapidement et cette naissance a été fulgurante au niveau de l’énergie. J’étais comme ivre et la libido était partout dans mon corps. Ce dernier a été secoué complètement. J’étais retournée à l’état de petite fille pleine de vie qui riait, jouait. Mes sensations sexuelles ont été plus intenses suite à ce stage. Mes orgasmes ont été de plus en plus fort jusqu’à ressentir une paralysie dans les jambes. Je me suis alors revue bébé dans un état d’épuisement complet et avec cette même paralysie. Cela m’a angoissée un peu dans les relations sexuelles suivantes puis l’énergie a continué de faire son chemin et a dépassé ce nouveau petit blocage.»  

 

 

LE CAS D’E… (Femme)

«J’étais désirée par mes deux parents bien que mon père ait été déçu que je sois une fille. J’ai été mise en nourrice rapidement (3, 4 semaines) jusqu’à 7, 8 ans. J’ai beaucoup de souvenirs de ma nourrice et de mon père mais peu de ma mère alors qu’elle était très présente. Mon père était là de façon exceptionnelle. IL était VRP et rentrait très tard. IL n’y avait pas de pudeur à la maison et j’adorais me mettre toute nue. Mon père me prenait en photo. Mes parents passaient beaucoup de temps au lit. Il était très demandeur et avait de nombreuses maîtresses. Vers 7, 8 ans, j’ai eu une coupure avec mon père. IL était embêté et je ne savais pas comment être avec lui. J’ai commencé à 15 ans à peine. J’ai vécu une histoire passionnelle pendant 4, 5 ans avec le même garçon. IL se rapprochait de l’énergie de mon père. Il y avait plus de sexualité que d’attention. J’ai pris conscience que cela pouvait être une souffrance. IL manquait la dimension du cœur. J’ai pris conscience qu’il ne m’aimait que pour le sexe. Je me suis coupée pour ne pas me couper du cœur. J’ai choisi ensuite un mari dans le cœur mais pas dans la sexualité. Le stage de la naissance a déclenché beaucoup de chose. Il ma permis de récupérer une énergie incroyable, une énergie corporelle, psychique, à tout niveau. A partir de ce stage, beaucoup de chose se sont mises en place. J’ai décidé de divorcer. J’étais enfermée dans une vie sans sexualité avec beaucoup de frustration. J’ai retrouvé une sorte de liberté que j’avais eue au tout début de ma vie sexuelle. J’ai pu le vivre avec beaucoup plus de maturité. J’ai rencontré un homme qui était plus dans l’énergie de mon premier copain. Je me suis retrouvée comme à l’adolescence. J’ai fait l’expérience d’une sexualité sans les sentiments sans être coupée du cœur. Je ne me suis pas coupée du moi. Je vis maintenant une sexualité avec le cœur. »  

 

 

 

 

V……(femme)

Cela m’a pris plus de trois ans pour me décider à Renaître… !

Je pensais que je n’en avais pas besoin, car ma naissance s’était bien passée… une autre surprise m’attendait.

Là j’ai vécu, éprouvé et compris ce que signifie ‘la blessure d’incarnation’. Le moment où l’âme choisit de s’incarner et sa descente vers la terre.

Là j’ai ressenti l’énergie de vie, l’énergie sexuelle présente tout le temps, pas seulement au moment de l’acte d’amour.

Là je suis re Née à moi-même, dans la liberté corporelle, sans contrainte, un envol vers qui je suis, sans peur de l’exprimer à travers le mouvement, le corps, l’âme et l’être. J’ai accouché de moi, par voie basse…chose que je n’avais jamais vécu dans cette vie, ayant eu une césarienne pour la naissance de notre fils, guérissant ce moment perturbé de nos vies. Juste là, être simplement, authentique sur cette planète, la Terre, notre mère Divine qui nous porte, nous nourrit de son Amour et sa Bienveillance.

Là j’ai accueilli ma mission d’âme dans sa manifestation authentique et dans  le flux infini de l’évolution … la source de lumière intemporelle de l’Amour…Gratitude.

 

 

 

SOUVENIRS DU STAGE NAISSANCE RENAISSANCE DE NOVEMBRE 2016 :